Palmarès et bilan des clubs

Sept clubs franciliens ont évolué en division 1, et deux ont remporté le championnat. Le palmarès en coupe est bien plus étoffé, puisque les clubs parisiens ont remporté un quart des finales depuis la création de l'épreuve !

Palmarès national

Les clubs parisiens ou banlieusards ont remporté vingt-deux coupes de France. Neuf d'entre elles l'ont été avant la mise en place du championnat professionnel en 1932, par le Red Star, le CA Paris, le Club Français, le CASG et l'Olympique de Pantin. Ce dernier (qui n'existe plus aujourd'hui) restera pour toujours le lauréat de la première édition de cette épreuve...

Seuls deux clubs ont joué un rôle majeur après la création du championnat professionnel : le RC Paris et le Paris-SG, qui ont ramené trois titres de champion et douze coupes dans la capitale. Une troisième équipe a toute de même rajouté une ligne à son palmarès : le Red Star, avec sa cinquième coupe pendant la seconde guerre mondiale.

Participations au championnat de Division 1

Sept clubs parisiens ou de proche banlieue ont joué dans l'élite (et aucun de ce qui est aujourd'hui la grande banlieue).

Le Paris-SG a dépassé le Racing au nombre d'années de présence au plus haut niveau, avec trente-trois saisons révolues aujourd'hui.

Ces deux clubs, avec le Red Star et le Paris FC, jouent toujours dans le championnat de France. Le CA Paris a un héritier - le CAP-Charenton - qui évolue actuellement dans le district du Val de Marne. Le Stade Français possède toujours une section football, mais n'a plus d'équipe senior. Enfin, le Club Français n'existe plus.

Participations en coupe d'europe

Excepté pour le PSG, les plus grandes heures des autres clubs parisiens remontent à avant la création des coupes d'europe. Le Racing et le Stade Français y ont tout de même fait une brève apparition dans les années 60, en coupe des villes de foire, l'ancêtre de la coupe UEFA (qui compte officiellement dans les palmarès). Le Racing y a affronté le Rapid de Vienne, et le Stade y a rencontré le Betis Séville, la Juventus et l'Athletic Bilbao.

Le PSG y a participé de façon conséquente depuis les années 80 et a cumulé plus de cent matches. Il y a joué un rôle important dans les années 90, avec comme points d'orgue la victoire en coupe des vainqueurs de coupe en 1996, et une finale dans la même épreuve l'année suivante.

Tous droits de reproduction réservés - reproduction partielle interdite sans autorisation de l'auteur